Lumière pour les écoles

Mission-Statement: lumière à base d’énergie solaire pour une meilleure éducation au Burkina Faso !

Problème

L’éducation est un aspect important pour le développement autonome d’un pays. De nombreux villages disposent d’une école élémentaire, et de plus en plus de parents envoient leurs enfants à l’école, grâce à la perspective de faire évoluer leurs chances d’obtenir une meilleure éducation secondaire et tertiaire. Néanmoins, le taux d’analphabètes reste élevé, à 75%. Diverses raisons expliquent l’incapacité de certains enfants d’avoir accès à l’éducation : la distance, les couts reliés à l’éducation, ou bien les gains manqués du travail agricole des enfants.

Ceux qui ont la possibilité d’aller à l’école sont confrontés à des problèmes de préparation aux cours ou examens parce que le soleil se couche à 18h et la seule possibilité d’éclairage est la lampe à pétrole. Celles-ci sont couteuses, leur capacité d’éclairage est limitée et la suie produite nuit à la santé. Ce qui est valable pour les élèves l’est également pour les professeurs, qui ne peuvent pas correctement préparer leurs cours du lendemain. Par la suite, la qualité des cours est affectée.

Idée du Programme

Une simple installation photovoltaïque suffit pour éclairer une ou deux salles de classe caque soir pour une durée de 6 heures. Grâce à cela, l’école rurale se transforme en lieu d’étude – après le coucher du soleil. Les élèves peuvent faire leurs devoirs et les professeurs peuvent préparer leurs cours. La population adulte du village en profite également : des cours du soir peuvent être offerts, les locaux peuvent servir comme lieux de réunions pour le village, comme lieux d’élections ou de fêtes annuelles.

L’éclairage nocturne dans les régions rurales est un symbole pour le développement. Les habitants en sont fiers, sont plus facilement sensibilisés aux thématiques d’éducation et par la suite encouragent leurs enfants à aller à l’école. Une installation peut donc faciliter l’apprentissage, améliorer la qualité de l’éducation et agrandir l’accès à l’éducation.

SEWA s’investit également pour des partenariats entres écoles allemandes et burkinabés, lors desquelles les élèves allemands profitent d’une sensibilisation pour la thématique du développement. Une documentation assidue des projets, une rédaction individuelle de matériel d’information et l’échange de lettres favorise cette sensibilisation en reliant les élèves allemands à « leurs » projet personnel. Les cours sur le « tiers monde » sont bien plus accessibles ainsi.

Buts du programme

  • Amélioration de l’accès à l’éducationAmélioration de la qualité d’éducation
  • Promotion des écoles comme lieux d’échanges culturels et politiques des villages
  • Promotion de l’échange d’informations entre écoles allemandes et burkinabés
  • Création de la possibilité pour les élèves allemands de participer à un projet concret relié au développement

Histoire du programme

La première école au Burkina Faso à été électrifiée par SEWA en 2000. Avec les prochains projets, SEWA a gagné en expérience et a pu améliorer leur mise en pratique. Pour donner un exemple, les engins couteux sont soudés au toit pour éviter les enlèvements. Il est important pour SEWA d’avoir un suivi des projets : Chaque école est visitée avant et régulièrement après intervention.

À ce jour, SEWA a électrifié 55 écoles au Burkina Faso. Les écoles participant à notre projet montrent une augmentation de leur taux de réussite.

Exécution du projet

Une électrification est toujours mise en pratique en coopération avec un partenaire allemand, par exemple une école, une association ou une entreprise. SEWA identifie une école adéquate, schématise le projet, prépare la sensibilisation des responsables sur place et organise l’installation des panneaux solaires. Les travaux techniques sont exécutés par l’entreprise MicroSow. Ainsi, les emplois dans le secteur de l’énergie solaire sont sécurisés et encouragés. L’équipe de SEWA accompagne les partenaires aussi après l’installation. Ainsi, nous nous assurons du succès de chaque école individuelle. Les résultats des projets sont documentés assidument. Le partenaire allemand se charge du financement du projet. Les coûts d’un projet d’électrification d’une école sont en moyenne de 3000€.

Après l’installation, l’école burkinabé est responsable des panneaux solaires et s’engage à épargner une petite somme d’argent pour la soutenance des panneaux et certaines réparations comme l’échange d’ampoules.

Votre Aide

Devenez partenaire pour l’électrification d’une école au Burkina Faso ! Pour l’instant, l’école primaire du village Selbo dans le nord du Burkina Faso attend un investisseur. Nous documentons tous nos projets avec des rapports, des photos et un film. Nous mettons à votre disposition du matériel d’information que vous pouvez utiliser pour la communication de votre engagement. Dans le cas de partenariats entre écoles, ces documents sont établis de sorte à ce qu’ils peuvent également servir en cours.
Il y a aussi la possibilité de créer de contacts directs avec les écoles au Burkina Faso.

Cotacts

Nils Goldbeck

E-Mail: nils.goldbeck@solar-afrika.de

Ben Graepel
Weberstraße 3
39112 Magdeburg
Allemagne

Wir finanzieren unsere Arbeit fast ausschließlich mit Spenden. Mit einer Vereinsmitgliedschaft, einer Projektkooperation oder einer Spende können Sie unsere Projektarbeit in Burkina Faso unterstützen.

Jetzt Spenden! Das Spendenformular ist ein kostenfreier Service von betterplace.org.